Bulletin CMF janvier-février 2018

À la une

Dans ce numéro : 

  • Zoom sur la mandoline et l’orchestre à plectre ;
  • Retour sur les deux premières sessions du SNOP – Le Stage National d’Orchestre à Plectre - Rencontre avec Philippe Nahon, Chef d’orchestre du SNOP ;
  • Le Forum des nouveaux répertoires pédagogiques ;

 Egalement : 

  • Le DADSM, demain l’entrée vers un nouveau métier ;
  • Le CESE : Rapport et avis « Vers la démocratie culturelle » ;
  • Gros plan sur la CMF 13 Bouches-du-Rhône ;
  • CMF Média : répéter autrement ;
  • Souriez, vous êtes filmé : gérer l’image des personnes.

Edito

JE DIS CE QUE JE FAIS, ET JE FAIS CE QUE JE DIS

Le prochain congrès de la CMF se tiendra à Évian en avril 2018.

Un nouveau conseil d’administration y sera élu et une nouvelle équipe sera mise en place pour gérer notre superbe confédération pour les quatre ans qui viennent.

Conformément à mes convictions humanistes et républicaines, compte tenu de mon âge et du logique phénomène d’usure après huit ans de présidence et treize ans au bureau, je laisserai ma place à une nouvelle génération de jeunes, de femmes, qui aujourd’hui doivent prendre la relève tel que nous en avons initié l’idée depuis huit ans.

La CMF trouvera en son sein les ressources nécessaires pour encore croître et se parfaire, en privilégiant la jeunesse de femmes et d’hommes qui nous apporteront de nouvelles énergies, du savoir-faire et de la créativité ; l’avenir s’inscrit indéniablement dans le renouvellement.

L’adhérent de base que je suis retournera à son orchestre mais restera à la disposition de la nouvelle équipe.

Nous avons mis en place des services avec des collaborateurs de haut niveau qui dorénavant vont assurer la continuité de l’administration et ainsi faire bénéficier nos successeurs de toute la connaissance des dossiers, je n’ai donc à ce jour aucune angoisse sur la pérennité de notre mouvement.

Aujourd’hui nos statuts permettent à tous les volontaires de notre confédération de participer à sa gouvernance, alors n’hésitez plus, présentez-vous aux élections au prochain congrès et contribuez demain à notre succès commun.